Maville.com  par  Ouest-France
Info

Orages. Neuf départements désormais placés en vigilance orange par Météo France

...
photo  un violent orage dans le département du tarn, en août 2019. 1

Un violent orage dans le département du Tarn, en août 2019. © Jean-Michel Niester / archives OUEST-FRANCE

Météo France vient de lever la vigilance orange pour quatre départements concernant les orages. Cela diminue le total à neuf départements sous alerte.

Météo France vient de lever la vigilance orange concernant les orages pour quatre départements, ce mercredi 17 août 2022 à 19 h. Il s’agit de la Manche, du Calvados et de la Seine-Maritime (en région Normandie) ainsi que du Pas-de-Calais.

La Haute-Savoie, le Rhône, l’Isère et l’Ain, placés à ce niveau d’alerte à 16 h sont en revanche toujours concernés.

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respecter vos choix en matière de cookies.
En cliquant sur «Consulter», vous acceptez le dépôt de cookies par des services de réseaux sociaux tels que Twitter.

Neuf départements en vigilance orange

Au total, neuf départements sont maintenant placés en vigilance orange pour « orages », comme le montre la précédente carte, postée par le compte de Météo France sur Twitter.

Ils sont menacés par des violents orages d’été qui ont provoqué de fortes précipitations sur le littoral normand et l’arc méditerranéen aujourd’hui, même si les dégâts matériels restent minimes à ce stade, rapporte l’AFP.

Parmi ces neuf départements, seuls le Gard, les Bouches-du-Rhône et le Var sont aussi concernés par une vigilance orange « pluies-inondations ». Quatre de ceux-ci (Hérault, Gard, Vaucluse, Var) sont placés en vigilance jaune « crues ».

Huit départements étaient en alerte orange ce mercredi 17 août au matin, à 11 h 15. La Manche, le Calvados et la Seine-Maritime en région Normandie, avaient rejoint les cinq départements méditerranéens qui étaient déjà concernés par cette vigilance orange depuis la veille (Hérault, Gard, Vaucluse, Var et Bouches-du-Rhône).

Puis cinq nouveaux départements avaient été placés à ce niveau d’alerte à 16 h (la Haute-Savoie, le Rhône, l’Isère, l’Ain – tous situés en Auvergne-Rhône-Alpes – ainsi que le Pas-de-Calais), portant temporairement le total à treize.

De violents orages attendus dans le Sud

Dans son bulletin de mercredi 17 août à 16 h, puis celui de 19 h, Météo France indique que « sur le sud du pays de violents orages sont attendus, avec de très fortes intensités de pluie ».

Dans le Sud-Est, après une « accalmie passagère » dans la matinée mercredi 17 août, de nouveaux orages se sont reformés « sur les reliefs de l’Hérault et du Gard en début d’après-midi » et des lignes orageuses sont apparues en mer avant de toucher « à nouveau les Bouches-du-Rhône et le Var ». « Des phénomènes tourbillonaires sont également possibles sur les zones littorales ».

Le département des Bouches-du-Rhône est « le plus exposé avec des orages qui peuvent être durables et peu mobiles », précise l’institut météorologique.

« En fin d’après-midi, les orages s’évacuent finalement vers l’est de la région en perdant de leur activité », prévoit Météo France, qui met en garde contre des précipitations violentes pouvant atteindre « 80 mm en peu de temps, avec de la grêle et de fortes rafales de vent de l’ordre de 80 à 100 km/h ».

La région Auvergne-Rhône-Alpes aussi touchée

Concernant la région Auvergne-Rhône-Alpes, « des orages violents ont traversé le Stéphanois puis le Lyonnais. Des rafales jusqu’à 130 km/h et de la forte grêle ont été observées », poursuit le service de météorologie national.

« J’ai jamais vu ça de ma vie », « c’est le déluge », un « ouragan », ont réagi les internautes en commentant des dizaines de photos et vidéos qui abondent sur les réseaux sociaux sur les orages à Saint-Étienne et dans la Loire, décrit l’AFP. Sur les images, on peut voir des pluies abondantes inonder les routes et emporter les poubelles sur leur passage, des arbres renversés sur la route par les rafales de vent ou encore un manteau de grêle recouvrir des jardins.

Dans son bulletin de 19 h, Météo France indique : « les orages vont traverser d’Ouest en Est le Lyonnais, le département de l’Ain, le nord Isère et l’est de la Haute-Savoie en fin d’après-midi et en soirée. Les rafales de vent sont violentes à plus de 100 km/h et la grêle abondante parfois grosse à plus de 3 cm. Les cumuls de pluies sont en général inférieures à 30 mm en raison du passage assez bref des cellules orageuses. » L’institut précise toutefois que « l’accalmie s’opère [ra] par l’Ouest en soirée ».

De fortes pluies en Normandie et dans le Pas-de-Calais

« Sur les côtes normandes et le Pas-de-Calais, des orages peu mobiles donneront localement de forts cumuls de pluie », prévenait Météo France en milieu d’après-midi mercredi 17 août, annonçant des « pluies orageuses […] fréquentes » pouvant donner « localement jusque 40 à 60 mm en très peu de temps ».

Dans son bulletin de 19 h, l’établissement indique que les « derniers orages éclatent ce soir avec un activité faible à modérée (10 mm) », retirant à ces départements l’alerte de vigilance orange.

Des inondations à Marseille, des risques dans l’Hérault

Le Vieux-Port de Marseille a été inondé dans la nuit du mardi 16 à ce mercredi 17 août après un orage.

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respecter vos choix en matière de cookies.
En cliquant sur «Consulter», vous acceptez le dépôt de cookies par des services de réseaux sociaux tels que Twitter.

Durant la même nuit, la précédente vague orageuse avait balayé le Sud-Est, mais aucun dégât notable n’avait été enregistré, selon les services de secours interrogés par l’AFP. La vigilance orange avait été levée dans la nuit pour l’Aude, le Tarn et l’Aveyron.

Selon les pompiers mercredi 17 août en milieu d’après-midi, les intempéries n’ont fait aucun dégât significatif dans les départements méditerranéens, rapporte aussi l’AFP.

Néanmoins, Météo France a relevé de forts cumuls de précipitations dans l’Hérault, pouvant faire craindre des risques d’inondations.

Des bureaux ont été inondés au tribunal judiciaire de Marseille, à cause d’une fissure dans une canalisation des eaux pluviales, a signalé le parquet sur Twitter.

 
Maxime PONSOT.    Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Ouest-France Multimédia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Ouest-France Multimédia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Cherbourg

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Ouest-France Multimédia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Faut-il boycotter la Coupe du Monde de football au Qatar ? 105
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut