Maville.com  par  Ouest-France
Info

Moyen-Orient : la pollution de l’air surtout liée aux combustibles fossiles

...
photo  vue du caire en égypte, en juillet 2000. photo d’illustration. 1

Vue du Caire en Égypte, en juillet 2000. Photo d’illustration. © ALADIN ABDEL NABY / Archives REUTERS

Une équipe internationale de scientifiques a conclu que la pollution de l’air au Moyen-Orient est d’origine humaine et provient essentiellement de la production et de l’utilisation de carburants fossiles et de charbon.

Plus de 90 % de la pollution de l’air au Moyen-Orient provient des carburants fossiles, et non de facteurs naturels comme on le pensait jusqu’à maintenant, selon une étude publiée jeudi dans la revue scientifique Communications Earth & Environment.

Lire aussi : La pollution coûte 123 milliards d’euros par an au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord

Carburants fossiles et charbon

Une équipe internationale de scientifiques s’est embarquée en 2017 dans un voyage épique dans l’est de la Méditerranée, à travers le canal de Suez et autour du golfe arabo-persique, afin de mesurer la qualité de l’air avec des équipements spécialisés.

Ils ont conclu que la vaste majorité des particules fines – qui peuvent pénétrer profondément dans les poumons et représentent ainsi un risque important pour la santé – sont d’origine humaine et proviennent essentiellement de la production et de l’utilisation de carburants fossiles et de charbon.

Ce constat bat en brèche l’idée jusqu’alors dominante, selon laquelle ce sont des phénomènes naturels comme les poussières désertiques qui affectent la qualité de l’air de ces régions.

Les scientifiques ont ainsi détecté des présences importantes d’éléments toxiques, comme le dioxyde de soufre, liés à l’industrie pétrolière ou au transport maritime.

« Il y a des raffineries, comme celles d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis, qui sont des sources majeures de pollution de l’air mais aussi des bateaux sur la mer Rouge et dans la région du canal de Suez », a expliqué Jos Lelieveld, auteur principal de l’étude et chercheur à l’institut Max Planck.

Surmortalité

L’équipe a cherché à calculer la surmortalité causée par la pollution de l’air chaque année dans la région, concluant qu’elle y est bien plus élevée que dans des pays occidentaux industrialisés.

Le nombre de décès attribuables à la pollution de l’air grimpe ainsi jusqu’à 15,9 % au Koweït, contre 3 % aux États-Unis.

Selon les auteurs de l’étude, une mort sur huit dans la région peut être attribuée à la pollution liée aux combustibles fossiles et la qualité de l’air y « dépasse de manière permanente » les normes de l’OMS.

« C’est tout à fait comparable à des problèmes très inquiétants, comme le tabac et le cholestérol, qui représentent des risques de santé important dans ces pays », a souligné Jos Lelieveld. « Et pourtant presque personne ne s’en rend compte dans la région », regrette-t-il.

 
avec AFP.    Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Ouest-France Multimédia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Ouest-France Multimédia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Cherbourg

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Ouest-France Multimédia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Faut-il boycotter la Coupe du Monde de football au Qatar ? 105
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut